Une croisière inoubliable à l’Ouzbékistan

  • Imprimer

S'étend sur 1 425 kilomètres de l'Ouest à l’Est et 930 kilomètres du nord au sud, l’Ouzbékistan est l’un des plus grands états de l’Asie centrale. Il possède la plus grande voie commerciale au monde. En effet, la croisière en train est très pratique pour découvrir ce carrefour de civilisations et d’histoire. Avec l’accompagnement d’un guide, ce type de voyage favorisera l’appréhension des habitudes locales. Embarqués à bord d’un train luxueux, les routards seront satisfaits. L’intérieur de cette locomotive est personnalisé en boiseries patinées avec des banquettes en velours, des rideaux brodés et des salles de bains. Tout au long de route, les guides assurent l’ambiance par des conférences sur la géographie et l’histoire de l’Ouzbékistan. De plus, l’hospitalité ouzbek est impressionnante, car ils ont le sens profond de l’accueil. Mis à part cela, les visiteurs sont invités à partir sur les pas d’Alexendre le Grand, de Ghengis Khan ou encore de Tamerlan. Ils découvriront également des vestiges architecturaux comme la place Reghistan ou Ittchan Kala.

De Tashkent à Boukhara

Les voyageurs peuvent débuter leur circuit en parcourant la Route de la soie. Au départ de Tashkent, ils rejoindront la ville de Boukhara. Pour ce qui est du choix de transport, les routards prendront le train de vitesse sharq 10. Ce dernier est constitué de deux locomotives, huit voitures et un wagon-restaurant et conçu pour 215 passagers. Arrivés à Boukhara, les globe-trotteurs trouveront la forteresse de l’Ark située sur la place du Reghistan. Ils découvriront également la mosquée Bolo-Haouz. Celle-ci abrite le plus beau mihrab de l’Asie centrale. Les ruelles sont agrémentées de maisons autrefois habitées par des guerriers de Tamerlan. Après cette petite randonnée pédestre, les bourlingueurs sont invités à se reposer à l’ombre du minaret géant de Poi-Kalon. Ce dernier comporte un tour de 46 m de hauteur. Par ailleurs, les aventuriers peuvent sortir de cette ville pour aller goûter les saveurs du Palais de la Lune et des Étoiles. Au coucher de soleil, les routards admireront le mausolée des Samanides. Il est animé par des lumières installées sur les murs de briques.

De Boukhara à Samarkand

Après cette escapade au Boukhara, la croisière ferroviaire se poursuit jusqu’à Samarkand. L’itinéraire prend 2 h au départ de Boukhara. Pour s’y rendre, les touristes monteront à bord Du sharq 9. Ils ont le choix entre un voyage privé ou classique. Arrivée à Samarkand, une petite randonnée pédestre s’impose pour découvrir ce carrefour commercial et culturel. Cette ville détruite par Ghengis Khan a été restaurée par Temerlan. Elle dévoile son passé par des monuments majestueux, des manuscrits, des vestiges royaux et des tapis uniques. Cependant, l’endroit le plus intéressant de cette agglomération est le Reghistan. Là se trouve une des plus belles mosquées du monde musulman, celle de Bibi Khanoum, épouse chinoise de Tamerlan. Les visiteurs peuvent également admirer le site le plus sacré de Samarkand, Chah-i-Zinder le temps d’un voyage Ouzbékistan. Celui-ci est une nécropole aux monuments funéraires. Cette dernière représente l’apothéose de l’art de la céramique murale, bâtit autour du tombeau de Koussam, frère du Prophète de l’Islam.