S’aventurer au cœur de la culture argentine

 

L’Argentine est frontalière avec le Paraguay, le Brésil, la Bolivie, le Chili et l'Uruguay. C’est un pays qui attire un bon nombre de touristes non seulement grâce à ses merveilleux spectacles naturels, mais aussi à ses cultures, notamment la danse et la musique. Ces dernières sont des éléments fortement liés à la vie traditionnelle et contemporaine du pays. Chaque région a leur style de chorégraphie et chanson selon leur histoire ainsi que leur mode de vie, pourtant la plus connue est le tango. Celui-ci est né à Buenos Aires, entre 1850 et 1900. Il est à l’origine d’un mélange de culture dû à la grande immigration qui a eu lieu dans cette contrée. Ce genre de sport était un moyen pour les garçons de séduire les filles. En effet, sa musique et ses paroles sont provocantes. Sa chorégraphie est également une expression corporelle sensuelle et précise. En outre, les vacanciers peuvent découvrir le tango dans les milongas, des salles de bal pour cette danse.

Savourer la gastronomie argentine

Les Argentins sont de grands consommateurs de viande de bœuf, jusqu’à 180 kg par an par habitant. Une importante partie de sa gastronomie est à base de viande telle que la Milanesa. C’est une escalope de bœuf à la milanaise panée et fritée. Sa préparation consiste à trancher une viande très fine, la plonger dans un mélange d’œufs battus ainsi que de chapelure et la mettre dans le four. Les voyageurs peuvent en déguster dans tous les restaurants du coin du pays. Ce plat est souvent le moins cher de la carte. Le célèbre asados est aussi un must-do lors du passage dans ce pays. Il s’agit d’une grillade party entre familles ou amis. Par ailleurs, les habitants locaux adorent les desserts et surtout les sucreries, notamment la dulce de leche. Cette dernière est une confiture de lait très sucrée. Elle se mange avec des flancs, des crêpes, des gâteaux, des glaces et des salades de fruits.

Assister à des fêtes nationales en Argentine

Par ailleurs, lors d’un circuit en Argentine prestige voyages, les touristes peuvent assister à des festivités nationales, notamment la fête de la révolution. Cette dernière est une célébration en mémoire du jour où ce pays (ex-colonie espagnole) a obtenu son indépendance, le 25 mai 1810. À cette date, les criollos (les habitants) locaux se sont réunis devant le Cabildo de Buenos Aires afin de réclamer leur autonomie. Ainsi, tous les 25 mai, les familles mangent ensemble des plats typiques de cette période révolutionnaire comme des pastelitos et des empanadas de viande. Outre cela, le 11 décembre est une fête célèbre à ne pas manquer, le Día del tango. Il s’agit du jour du tango à Buenos Aires, l’anniversaire de Carlos Gardel. À cette occasion, les bourlingueurs auront l’opportunité d’assister aux grandes milongas organisées dans la rue en plein centre-ville et devant le palais présidentiel.